Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 19:16

Voilà un thème de fond qui passionne plus d'un gamer ! Cette question finit toujours par venir pointer le bout de son nez quand on commence à s'intéresser à la chose ludique et à la création de jeux de société. Ayant moi-même fini par sauter le cap il y a maintenant pratiquement un an, je peux partager avec vous quelques enseignements au travers de cet article.

 

Pourquoi créer une société d'édition ?

 

Vous pourriez vous constituer auto-entrepreneur dans un premier temps. C'est très peu coûteux et très flexible. Toutefois, cela ne fait pas très sérieux face à des fabricants étrangers. Vous aurez certainement du mal à lancer un jeu à 3000 ou 5000 unités avec un tel statut. Il va donc vous falloir constituer au minimum une SARL.

 

Comment créer sa société ?

 

Vous n'êtes pas un expert de la création d'entreprise et vous n'avez pas encore entendu parler du concept de SARL ? Faites-vous accompagner par un formaliste et un cabinet d'avocat pour vous faciliter la tâche. Il n'y a cependant absolument rien d'insurmontable tout seul et vous pouvez aussi vous rendre dans le CFE (Centre de Formalités) le plus proche de chez vous pour vous faire accompagner. Moyennant environ 60 euros, un conseiller vous relira vos statuts et vous aidera à compléter les formulaires à envoyer au Greffe. Il faut compter environ 15 jours pour constituer votre société. Ne placer pas forcément trop de capital social. Gardez plutôt des disponibilités sous forme d'apports en comptes courants d'associés. C'est une erreur classique de jeunes créateurs que de mettre 100% de ses fonds propres dans son capital social. Cela alourdit les démarches en cas de réduction de capital lors du deuxième exercice. Evitez vous cette petite erreur de débutant et placez seulement quelques milliers d'euros en capital social.

 

Quels fonds faut-il investir ?

 

Il faut compter grosso modo sur un budget de 15 000 euros pour un projet de jeu de société à base de cartes et des éléments de matériel classiques (punched boards...). Si vous souhaitez réaliser un jeu de société plus complexe nécessitant du matériel spécifique, prévoyez environ 30 000 euros (toujours pour 5000 unités produites). Ne partez pas forcément dans l'idée de produire seulement 1000 unités et voyez les choses peut-être en plus grand. 1000 unités d'un jeu vendu environ 15 euros TTC vous coûteront 7 euros HT l'unité, soit 7000 euros HT au total, alors que produire 4000 unités supplémentaires vous coûtera le même prix et vous divisirez votre coût de revient par 2, faisant tomber votre coût de production à environ 3,5 euros HT. Vous pouvez aussi vous contenter de produire 3000 unités. C'est d'ailleurs le conseil que je vous donne pour débuter lors de votre première création. Les volumes de ventes d'un jeu se situent entre 3000 et 5000 unités en moyenne. Il ne faut donc pas forcément viser la lune dès le départ et tabler sur une production optimisée. 3000 unités vous reviendront environ à 16 000 - 17 000 euros HT, soit environ 5,5 euros HT (pour un jeu de type jeu de cartes + matériel classique de type Punched Boards et quelques jetons en bois).

 

Quel fabricant choisir ?

 

Vous aurez le choix entre différents prestataires parmi les suivants : France Cartes, Carta Mundi, Ferriot Circ, Ludofact, Trefle et bien d'autres, dont des fabricants chinois très présents sur les salons professionnels et accessibles via des "outsourceurs". Demandez des devis au maximum de fabricants possibles au début. Vous constaterez des différences très importantes en fonction du matériel de votre jeu.

 

Quel délai pour la fabrication ?

 

Comptez sur 8 semaines de fabrication pour un jeu classique à base de cartes et quelques jetons si vous faites produite en Europe. si vous faites produire en Chine, comptez sur 5 mois (avec le transport en bateau). Mais faites attention, car parfois le passage en douane peut poser des problèmes et peut se révéler coûteux. Pour démarrer, préférez la flexibilité et la rapidité des prestataires européens, à mon avis. Cela vous permettra un réassort rapide en cas de rupture de stock (ce serait dommâge de ne pas réussir à faire reproduire à temps un second tirage, alors même que la demande des clients est là).

 

Comment distribuer mes jeux une fois qu'ils sont produits ?

 

Commencez tout d'abord à faire découvrir votre prototype à des gérants de boutiques avant même de créer votre maison d'édition. Faites des tests-terrain et réservez une table d'auteur sur un salon majeur (Cannes, Le Monde du Jeu). Voyez la réaction de professionnels et aussi du grand public. Ne restez pas seulement dans votre sphère amicale (ils vous diront toujours que votre jeu est soit super génial, soit nullissime car ils détestent les jeux de société....bref ce n'est pas le bon public!). Une fois que vous êtes sûr du potentiel de votre jeu, vous pouvez vous lancer, créer votre maison d'édition et recontacter les boutiques auxquelles vous avez présenté vos jeux. Elles peuvent vous en prendre entre 10 et 20 unités pour débuter et vous pouvez raisonnablement tabler sur une vingtaine de boutiques spécialisées qui vous suivront dans cette aventure. Cela vous assurera un premier placement d'environ 400 jeux. Une fois cette étape faite et la validation du schéma commercial (les boutiques ont réussi à écouler leurs premières boîtes et sont désireuses de vous en recommander), vous pouvez contacter les principaux distributeurs. Il s'agit de : Asmodee, Gigamic, Iello, Paille Editions et Millenium. Il faut compter sur une moyenne de 20% à 30% du prix HT distributeur en termes de coût de Distribution (tablez d'ailleurs plutôt sur 30% que sur 20%).

 

A quel prix vendre mon jeu ?

 

Le coefficient moyen du secteur de x5 ou x6 pour pouvoir survivre et tenir le choc dans la durée. Si votre coût de revient est de 3,5 euros HT alors vous pourrez viser un prix public TTC d'environ 20 euros (attention à bien faire la différence ici entre prix HT et prix TTC. La TVA ça se paie !). Si vous n'avez fait produire votre jeu qu'à 3000 exemplaires, vous ne pourrez pas viser ce coefficient et vous devrez vous contenter d'un schéma plus minimaliste afin d'assurer le placement de votre premier tirage. Vous pouvez viser un prix de vente distributeur HT correspondant à la moitié du prix de vente TTC boutique. Si vous visez un jeu à 20 euros TTC, vous pouvez ainsi viser un prix distributeur de 10 euros HT. Sur ces 10 euros HT, votre distributeur vous prélèvera 30%, soit 3 euros HT au titre de ses frais de logistique/ditribution. Vous apparaîtrez aussi dans son catalogue et il vous restera environ 7 euros HT pour vous. Avec un coût moyen de fabrication de 5,5 euros HT pour 3000 unités produites, vous pouvez espérer une marge brute globale de 1,7 euros HT, soit 5100 euros HT. N'oubliez pas qu'avec ces 5100 euros HT vous devez couvrir vos frais d'illustration (comptez en moyenne 1000 à 2000 euros HT en fonction de l'expérience de votre illustrateur et de la quantité de vos cartes), plus l'ensemble de vos frais adminsitratifs (une création d'entreprise coûte environ 1000 euros HT en frais de constitution + autant en statuts et frais juridiques). Bref, ne comptez pas vous enrichir sur cette première phase puisqu'il ne vous restera que 2000 ou 3000 euros en fin de processus. Vous pouvez à la limite rentrer dans vos frais et avoir édité votre jeu à compte d'auteur en lui donnant de vraies chances de percer.

 

Comment faire connaître votre jeu et écouler le premier tirage ?

 

Là est toute la question ! Sans distributeur ou structure de logistique, vous n'irez malheureusement pas bien loin. Même avec la meilleure volonté du monde ! Prendre son bâton de pélerin et faire le tour de france des boutiques pour vendre votre jeu ne vous permettra pas d'assurer votre soif de réussite, tout du moins dans un premier temps. Au mieux vous écoulerez un maximum de 1000 boîtes. Ce ne sera pas suffisant pour rentrer dans vos frais. Faites donc votre choix de distributeur en fonction de votre gamme de jeu. Chaque distributeur a une spécialité phare (Party Game, Jeu en bois...etc). Prévoyez un petit budget de communication raisonnable pour faire parler de votre jeu via quelques bannières sur des sites spécialisés. C'est un investissement en Branding qui permettra de faire connaître le nom de votre jeu aux passionnés. Il n'est pas garanti que malgré le choix d'un très bon distributeur votre jeu atteigne les 3000 unités vendues. En effet, les catalogues de jeux sont épais et déjà bien fournis. pour faire votre propre trou, il va falloir vous démarquer de la concurrence. C'est la raison pour laquelle il est préférable de présenter votre jeu à des concours de création avant de vous lancer dans l'aventure éditoriale. si vous remportez un prix, vous pourrez apposer la pastille sur la couverture et cela facilitera les ventes de votre jeu.

 

Et la grande distribution ? Que dois-je faire pour devenir riche en moins d'un an ?

 

Bon alors là soyons clair et direct : à moins d'une accumulation de signes super positifs (prix de prestige, super critique des médias spécialisés, nombreux soutiens qui ont découvert votre jeu), il va être très difficile de compter sur la grande distribution et de vous enrichir aussi rapidement que vous l'auriez espéré. En effet, la grande distribution impose des conditions drastiques de ventes. Vous aurez bien du mal à tenir le rythme avec vos seules finances personnelles. Si vous tablez sur un très grand réseau national et qu'ils adorent votre jeu, armez-vous d'un très bon banquier pour assurer le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) que vous réclamera le volume de production que l'on vous demandera. En première étape, cela va être difficile, surtout que vous prenez le risque d'invendus importants et de devoir racheter les stocks. Autant dire que c'est plus que périlleux. En revanche, vous pouvez compter sur le réseau des boutiques spécialisées. En france, il y en a environ 350 en comptant le réseau des magasins Joué Club. Votre distributeur n'aura aucun mal à placer votre jeu dans son catalogue et si votre jeu se démarque vous pouvez compter sur des ventes rapides de 3000 exemplaires et ainsi vous projeter dans un second tirage avec un volume un peu plus important vous permettant de dégager des marges déjà plus solides.

 

Et finalement n'est-il pas mieux de présenter son jeu directement à un éditeur ?

 

Plutôt que de créer votre maison d'édition, vous pouvez tout simplement vous contenter de céder la licence d'exploitation de votre jeu à une maison d'édition déjà implantée. Vous pouvez compter sur des droits d'auteur de 7% en moyenne (7% du prix HT distributeur, soit environ 0,70 euros par boîte pour un jeu vendu 20 euros TTC et 10 euros HT prix distributeur). Si votre jeu s'écoule à 3000 exemplaires, cela vous fera 2100 euros de droits, c'est finalement autant que ce que vous pouvez espérer en créant vous-même votre propre structure et vous bénéficierez de l'accompagnement de professionnels de l'édition qui géreront à votre place les illustrations, les fichiers imprimeurs et la campagne de communication. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur vos idées de jeu et garder votre créativité. Et si l'aventure s'amorce bien, vous n'aurez pas de soucis à gérer la croissance des ventes puisque ce n'est pas vous qui en aurez la responsabilité ! Vos droits d'auteurs seront à la hauteur de vos ventes et vous n'aurez aucun effort à faire en dehors d'assurer la présentation de votre jeu lors des salons, festivals et différentes interviews.

 

Mais alors y-a-t-il finalement un sens à créer sa propre maison d'édition ?

 

Si vous ne souhaitez éditer que votre propre jeu, à vrai dire cela n'a pas de sens économique véritable. Et oui, il faut bien être honnête et direct. Vous vous ferez certes plaisir à assouvissant votre désir d'entrepreneuriat, mais au final cela vous fera beaucoup plus de procédures administratives qu'autre chose. En revanche, si vous avez la volonté d'éditer d'autres jeux et notamment des jeux d'autres auteurs, alors ce projet peut avoir tout son sens. Créez votre maison d'édition avec un ou deux autres associés afin de vous faire accompagner par des profils complémentaires au votre. Vous multiplierez ainsi vos chances de dénicher des pépites ludiques qui vous permettront peut-être de connaître un succès commercial digne de ce nom.

 

Bon courage si vous avez lu ces lignes et n'hésitez pas à me poser toutes vos questions via un commentaire sous cet article. Je prendrai plaisir à vous répondre et à vous donner quelques conseils et indications.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick

Présentation

  • : Pépites Ludiques !
  • Pépites Ludiques !
  • : News 100% Ludiques ! Ce blog a été fondé et est modéré par le fondateur de Witty Editions, maison d'édition communautaire qui édite la plateforme participative Mywittygames.com
  • Contact

Articles Les + Consultés

  • Les 10 principales difficultés pour réussir à éditer son jeu de société...
    J'ai pour ma part édité 9 jeux de société... ...et réalisé à 9 reprises le process d'édition d'une nouvelle création ludique. Ce fut des expériences à la fois similaires sur certaines étapes mais également quelques surprises inévitables. En lisant cet...
  • Commandez le livre "Tous les secrets de l'industrie du jeu de société" !
    Vous avez envie de tout connaître sur l'industrie des jeux de société en France ? Avec cet ouvrage de 300 pages vous connaîtrez tous les secrets cachés de cette industrie qui se dissimule derrière quelques acteurs qui monopolisent 100% du secteur. Apprenez...
  • Créer un jeu de société et le faire éditer
    Beaucoup de gens se lancent dans la création de jeux de société. Au départ sans objectif précis. Juste l'envie de se faire plaisir et/ou de créer le jeu de ses rêves. On le sait : les joueurs aiment à créer leurs propres règles du jeu. C'est une forme...
  • Auto-éditer son jeu de société ?
    C'est une question récurrente au détour des discussions avec des passionnés sur les salons ou lors du "Off" de Cannes. De plus, c'est un sujet qui m'a moi-même déjà titillé il y a maintenant un peu plus d'un an. J'avais à l'époque fait des demandes de...
  • Du prototype au jeu de société édité
    Que de chemin parcouru entre l'idée d'un jeu de société et le jeu final ! Tous les auteurs vous le confirmeront : l'édition d'un jeu de société est très souvent un chemin de croix ! Entre les premiers tests, les ajustements de règles, les nouveaux tests,...

Interviews Et Classement Des Meilleures Pépites Ludiques. Cliquez Ici !