Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 19:53

1- Isabelle Gabay, vous êtes la Présidente et Fondatrice de l'association "Parta-jeux", une association d'initiation aux jeux de société de la région parisienne. Pourriez-vous nous expliquer votre parcours personnel dans l'univers des jeux et la raison pour laquelle vous avez décidé de fonder cette association ?

Partajeux2.jpg

 

Isabelle Gabay : Bonjour. Si j'ai aimé jouer aux jeux de société dès mon plus jeune âge, j'ai rarement joué à la maison. Je n'ai redécouvert cet univers que plus tard, à Montpellier, en fréquentant un bar à jeux, le "Barakajeux", tenu par Denis et Isabelle, qui avaient un stock de jeux pour moi alors considérable et les mettaient à disposition du public pour une somme dérisoire. Ensuite, je me suis à nouveau éloignée un peu du jeu, même si parfois avec des amis on se faisait des soirées de temps à autres. Puis j'ai souhaité organiser un tournoi en Ile de France du jeu "les colons de Catane", de Klaus Teuber, qui fête cette année ses 15 ans d'existence et qui était mon jeu favori. Avec l'aide d'Asmodée via Erwan, j'ai pu organiser ce tournoi dans ma ville, Sucy En Brie, et avoir quelques lots à offrir aux gagnants. Un peu de communication en boutiques à Paris, sur des foras comme Tric-Trac et auprès de mes amis joueurs, et une quinzaine de joueurs étaient réunis pour le tournoi. Parmi eux, cinq ce sont qualifiés pour le championnat de France, dont Laulau qui l'a d'ailleurs remporté ! Le plus dur a été de trouver où l'organiser, car les mairies me répondaient toutes que si je n'étais pas en association, ils n'auraient pas de salle. Je les ai finalement tous réunis à la brasserie "La Place", à sucy, qui est depuis devenue notre partenaire pour les "café tour Asmodée". L'idée a donc germé de créer une association, et le jour de l'évènement, j'ai demandé aux participants ce qu'ils en pensaient, pour se retrouver de temps à autres, faire de petits tournois ou simplement des journées jeux, dans une salle. La plupart m'a confortée dans cette idée et deux m'ont proposé leur aide pour la fonder. Un enthousiasme tel que deux mois plus tard, en juin 2009, les statuts étaient déposés en préfecture et l'association Parta-Jeux devenait réelle. Depuis, nous ne cessons de grandir et de rencontrer de nouvelles personnes !

 

2- Combien de membres compte aujourd'hui votre association ? Quelle est la répartition entre jeunes joueurs et joueurs plus âgés ?

 

Isabelle Gabay : Notre assPartajeux1.jpgociation compte actuellement 34 membres adhérents, mais voit aussi régulièrement plusieurs personnes aux diverses journées ou soirées qui, sans prendre leur carte, viennent de temps à autres. En ce moment, plusieurs nouvelles rencontres se créent et je ne doute pas que nous compteront  prochainement quelques membres supplémentaires ! La plupart d'entre eux se situent entre 20 et 35 ans, mais quelques uns ont plus de quarante ans. Nous accueillons également quelques enfants, d'une douzaine d'années, et plus rarement des petits plus jeunes.

 

 

3- Quels sont les évènements récurrents que vous mettez en place pour animer votre communauté de joueurs ?

 

Isabelle Gabay : Nous organisons de façon relativement équilibrée chaque mois un tournoi avec lots à gagner (ou tous les deux mois, suivant les demandes), une journée découverte, au cours de laquelle chacun amène un ou plusieurs jeux qu'il souhaite faire tester à d'autres joueurs, une journée éditeur (Dagda, Krok Nik Douil...) et une journée créateur (Hervé Marly entre autre est venu). Les journées créateurs peuvent aussi être l'occasion de jouer à des prototypes, jeux non encore édités en cours de création. Ces journées se déroulent le dimanche de 10h à 19h. Nous sommes en partenariat également avec Asmodée pour le café tour tous les premiers vendredi du mois, et nous organisons de temps à autres des soirées jeux en boutique, notamment au Bazar du Bizarre de St Maur des fossés.

 

4- Vous avez en projet d'organiser une séance de test du célèbre jeu "Dixit" (As d'Or du Festival des Jeux de Cannes 2009 de la maison d'édition Libellud, que nous accueillerons prochainement ici-même sur ces pages). Vous accueillerez son auteur à cette occasion d'ailleurs. Pouvez-vous nous en dire plus ?

 

_250dixit.jpgIsabelle Gabay : En effet, le dimanche 21 mars, Jean-Louis Roubira, le créateur, sera accompagné de Marie Cardouat, l'illustratrice, pour jouer et dédicacer Dixit, version 1 mais aussi leur extension qui vient de sortir au festival de Cannes de cette année. Plusieurs tables seront ouvertes pour initier ceux qui ne le connaissent pas ou rivaliser d'imagination et de perspicacité pour les plus connaisseurs. A cette occasion, nous aurons plusieurs exemplaires de chaque pour ceux qui souhaiteraient l'adopter après l'avoir essayé...


5- Quels sont les grands enjeux que vous percevez pour l'industrie des jeux de société pour les années à venir, de votre point de vue de joueuse ?

 

Isabelle Gabay : On voit fleurir de plus en plus d'auto-éditeurs, et malheureusement peu s'en sortiront je pense sur le long terme, mais c'est de là en partie que vient justement la grande richesse actuelle dans les différentes gammes de jeux. Il faut soutenir cela, les aider à grandir pour que le plus possible de jeux soient édités, afin qu'il y en ait pour tous les goûts, et que le plaisir de jouer soit sans cesse renouvelé ! L'émergence des jeux de société via Iphone ou sur internet, en réseau par exemple, est une bonne chose car elle tend à faire connaitre un jeu, avant son achat en boutique bien souvent. On trouve facilement des joueurs devant son ordinateur, si l'on ne peut pas se déplacer par exemple, et promeut le jeu de société dans sa globalité.

Il trouve de nouveaux joueurs qui viendront tôt ou tard au jeu sur un plateau. 

 

6- Les membres de votre association vous disent-ils parfois qu'ils se sentent un peu perdus face à la trop grande diversité de jeux présents sur le marché ? Quelles sont les catégories de jeux qui sont le plus demandées lors de vos séances de découverte et d'initiation ?

 

Senji 1Isabelle Gabay : Pour l'instant, non, personne ne m'a encore donné cette impression. Bien au contraire, lorsque des personnes peu habituées à ce monde découvrent cette grande richesse, ils ouvrent des yeux émerveillés, un peu comme un enfant à qui on ouvrirait la caverne d'Ali Baba ! De plus, nos journées sont souvent à thème (western, non vivants etc..) ce qui contribue à clarifier l'offre peut être..? Lorsqu'on est nombreux, les jeux qui ont le plus de succès sont bien sûr les jeux d'ambiance, qui peuvent se jouer à plus nombreux et entrainent immanquablement quelques fou rires. Mais les jeux de stratégie tiennent une bonne place dans le coeur de nos membres, courts ou fSenji 1moyen la plupart du temps. Pour les fans, nous organisons bientôt une journée "jeux longs" où tous pourront tester, avec l'aide d'un "meneur de jeu", un jeu un peu plus compliqué (battlestar galactica, renaissance, Senji..) Ces jeux sont moins souvent à la portée des joueurs car plus compliqués à prendre en main. Là, on leur expliquera les règles, ce sera plus simple que de les découvrir tout seul ..

 



7- A titre personnel, envisagez-vous un jour de créer votre propre jeu ?

 

Isabelle Gabay : (rires) Non, cette idée ne m'a pas effleuré l'esprit ! Je suis une joueuse avant tout, j'aime me laisser guider par des règles toutes faites, et je ne pense pas avoir l'imagination et le "don" pour créer un jeu. Je me considère encore comme toute jeune dans ce monde du jeu, alors peut être changerais je d'avis dans une dizaine d'années, mais actuellement, je ne crois pas avoir les compétences et capacités pour ça. En revanche, conseiller d'un point de vue de joueuse un créateur à améliorer son proto, ou simplement lui donner mon avis, j'adore !


8- Quels sont vos rapports avec les maisons d'édition ? Sont-elles friandes d'évènements organisés autour de leurs récentes créations ? Organisez-vous des ventes de jeux sur place, lors des séances de découverte ?

 

Isabelle Gabay : Nos rapports avec les maisons d'édition sont plutôt bons. Nous sommes en contact régulièrement avec elles pour organiser des journées que ce soit de notre initiative car nous avons flashé sur un jeu ou de la leur. La plupart d'entre elles nous proposent des tarifs "salons" lorsqu'ils viennent avec leurs jeux, et certaines nous ont offerts quelques lots. On n'organise des ventes de jeux que sur des journées spéciales avec éditeurs ou créateurs, pour un ou deux jeux donc. La plupart du temps on fait "dépôt vente", ce qui contente à la fois les joueurs qui peuvent ainsi acheter sur place, les boutiques qui peuvent vendre et notre asso puisque l'on n'a pas à supporter le coût d'un stock (nous n'avons aucune subvention).

 

Jeuxyannick remercie Isabelle Gabay pour sa participation à ce blog.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick

Présentation

  • : Pépites Ludiques !
  • Pépites Ludiques !
  • : News 100% Ludiques ! Ce blog a été fondé et est modéré par le fondateur de Witty Editions, maison d'édition communautaire qui édite la plateforme participative Mywittygames.com
  • Contact

Articles Les + Consultés

  • Les 10 principales difficultés pour réussir à éditer son jeu de société...
    J'ai pour ma part édité 9 jeux de société... ...et réalisé à 9 reprises le process d'édition d'une nouvelle création ludique. Ce fut des expériences à la fois similaires sur certaines étapes mais également quelques surprises inévitables. En lisant cet...
  • Commandez le livre "Tous les secrets de l'industrie du jeu de société" !
    Vous avez envie de tout connaître sur l'industrie des jeux de société en France ? Avec cet ouvrage de 300 pages vous connaîtrez tous les secrets cachés de cette industrie qui se dissimule derrière quelques acteurs qui monopolisent 100% du secteur. Apprenez...
  • Créer un jeu de société et le faire éditer
    Beaucoup de gens se lancent dans la création de jeux de société. Au départ sans objectif précis. Juste l'envie de se faire plaisir et/ou de créer le jeu de ses rêves. On le sait : les joueurs aiment à créer leurs propres règles du jeu. C'est une forme...
  • Auto-éditer son jeu de société ?
    C'est une question récurrente au détour des discussions avec des passionnés sur les salons ou lors du "Off" de Cannes. De plus, c'est un sujet qui m'a moi-même déjà titillé il y a maintenant un peu plus d'un an. J'avais à l'époque fait des demandes de...
  • Du prototype au jeu de société édité
    Que de chemin parcouru entre l'idée d'un jeu de société et le jeu final ! Tous les auteurs vous le confirmeront : l'édition d'un jeu de société est très souvent un chemin de croix ! Entre les premiers tests, les ajustements de règles, les nouveaux tests,...

Interviews Et Classement Des Meilleures Pépites Ludiques. Cliquez Ici !