Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 09:49

1- Yves Renou, vous avez créé les Editions Paille il y a un peu plus de 10 ans. Pourriez-vous nous raconter votre parcours personnel ainsi que les débuts de cette merveilleuse aventure entrepreneuriale ?

 

Yves Renou : Pas grand chose... Je suis né à Paris, ai (subi) fait des études agricoles, suis devenu agriculteur-éleveur de moutons et cochons "Cul-Noir" à côté de Limoges et par envie de découvrir quelque chose de nouveau, j'ai lancé Paille éditions avec le jeu "Baccade". Je n'y connaissais rien dans ce domaine et ne pensais pas à un tel succés, sauf qu'une bonne étoile (de berger bien évidemment) m'a accompagné.


2- Baccade, La Vache Amoureuse et Fais pas l'Ane sont les produits phares des Editions Paille. Pourriez-vous nous dresser un bref bilan de leurs ventes et nous raconter une anecdote sur la vie de chacun de ces trois jeux ?

 

Yves Renou : Nous faisons de très bonnes ventes sur Baccade et Fais pas l'âne et un peu moins pour La Vache Amoureuse que  j'aime pourtant beaucoup. Baccade mal aimé des "joueurs-puristes" est considéré comme un classique par beaucoup de magasins et a trouvé son public très rapidement. Fais pas l'âne m'a permis de devenir accadémicien de l'accadémie........... des ânes d'Ambazac! Et la Vache amoureuse m'a permis de rencontrer Régis Bonnessée et Jean-Louis Roubira à Besançon en 2002 où il a eu la "Boucle d' Or" de ce festival aujourd'hui disparu.

 

3- Les Editions Paille se sont diversifiées ces dernières années en devenant également distributeur de jeux d'autres maisons d'édition. Quelles sont les difficultés principales de cette nouvelle activité ? Comment réussissez-vous à couvrir les quelques 400 boutiques françaises vendant des jeux de société ?

 

Yves Renou : Les difficultés ? J'en vois pas trop (sauf les conneries et les normales), au contraire les rencontres occasionnées par ce prolongement sont riches humainement. De plus, nous aimons le contact avec nos magasins ( plus de 450 actuellement) avec qui nous espérons avoir établi des relations de confiance. Nous essayons d'être respectueux de leurs demandes et en aucun cas nous ne jouons aux hussards avec eux. Nous considérons que sans eux, nous ne sommes rien et favorisons toujours les ventes dans leurs boutiques plutôt que des ventes directes. C'est pour cela que nous n'avons pas de site marchand, nous redirigeons les demandes vers les magasins. Nous sommes trois (depuis peu) et sommes souvent un peu débordés. On essaye de se déplacer de temps en temps, de communiquer par courriers et mails et de passer un peu de temps au téléphone. Ensuite notre philosophie c'est de rester à taille humaine, de garder un peu de dérision et d'humour. Je répète souvent qu'il n'y aura pas de deuxième service...Le premier et dernier doit  être le plus agréable possible et l'argent n'est pas un moteur pour nous, juste un moyen!


4- Quel est le démarrage classique d'un jeu de société lors de ses six premiers mois d'existence ? Combien de vente un jeune créateur peut-il espérer faire ? Faut-il tout miser sur les trois premiers mois de lancement ou le succès ne vient-il qu'au fil des années ?

 

Yves Renou : Ben, si on avait une réponse à toutes ces questions, le boulot d'éditeur serait trop facile...Le travail avant l'édition d'un jeu tient, en quelque sorte, à faire que tous ces points d'interrogations soient les plus petits possibles. Mais les points d'interrogations ne peuvent disparaître et les réponses se feront après l'édition du jeu!

5- Quels conseils donneriez-vous à un jeune entrepreneur dans l'univers des jeux de société ? Est-ce un secteur porteur ? Quelles sont les meilleures techniques pour réussir à réaliser un volume satisfaisant de ventes ? Tout se joue-t-il durant des salons comme Cannes, Toulouse, Le Monde du Jeu ou Essen ? La vente sur Internet peut-elle être une alternative viable ?

 

Yves Renou : Le premier conseil est d'investir ce que l'on peut perdre sans pleurer, cela fait déjà pas mal de pression en moins...Ensuite se bouger en utilisant au mieux les possibilités offertes, prendre conseil auprès d'éditeurs ( nous en donnons régulièrement), ne pas croire tout ce qui se dit sur internet et avoir un peu de chance.

 

Jeuxyannick remercie Yves Renou pour sa participation à ce blog. N'hésitez à aller découvrir (ou re-découvrir) Baccade, Fais pas l'Ane et la Vache amoureuse sur le site des Editions Paille : en cliquant sur ce lien !

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick

Présentation

  • : Pépites Ludiques !
  • Pépites Ludiques !
  • : News 100% Ludiques ! Ce blog a été fondé et est modéré par le fondateur de Witty Editions, maison d'édition communautaire qui édite la plateforme participative Mywittygames.com
  • Contact

Articles Les + Consultés

  • Les 10 principales difficultés pour réussir à éditer son jeu de société...
    J'ai pour ma part édité 9 jeux de société... ...et réalisé à 9 reprises le process d'édition d'une nouvelle création ludique. Ce fut des expériences à la fois similaires sur certaines étapes mais également quelques surprises inévitables. En lisant cet...
  • Commandez le livre "Tous les secrets de l'industrie du jeu de société" !
    Vous avez envie de tout connaître sur l'industrie des jeux de société en France ? Avec cet ouvrage de 300 pages vous connaîtrez tous les secrets cachés de cette industrie qui se dissimule derrière quelques acteurs qui monopolisent 100% du secteur. Apprenez...
  • Créer un jeu de société et le faire éditer
    Beaucoup de gens se lancent dans la création de jeux de société. Au départ sans objectif précis. Juste l'envie de se faire plaisir et/ou de créer le jeu de ses rêves. On le sait : les joueurs aiment à créer leurs propres règles du jeu. C'est une forme...
  • Auto-éditer son jeu de société ?
    C'est une question récurrente au détour des discussions avec des passionnés sur les salons ou lors du "Off" de Cannes. De plus, c'est un sujet qui m'a moi-même déjà titillé il y a maintenant un peu plus d'un an. J'avais à l'époque fait des demandes de...
  • Du prototype au jeu de société édité
    Que de chemin parcouru entre l'idée d'un jeu de société et le jeu final ! Tous les auteurs vous le confirmeront : l'édition d'un jeu de société est très souvent un chemin de croix ! Entre les premiers tests, les ajustements de règles, les nouveaux tests,...

Interviews Et Classement Des Meilleures Pépites Ludiques. Cliquez Ici !