Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 18:49

1- "Espritjeu.com" est une boutique en ligne de vente de jeux de société. Pourriez-vous nous raconter les débuts de cette aventure entrepreneuriale et nous présenter les profils des membres de votre équipe ?


Espritjeu_Team-copie-1.jpg

Franck et Yvon pour Espritjeu.com : Esprit Jeu est née il y a 3 ans. C’est une épopée familia le : l’histoire de 2 frangins un peu fous qui se complètent et partagent la passion du jeu. Avec les compétences techniques de l’un (Franck) et les compétences marketing et communication de l’autre (Yvon), nous avons pensé pouvoir apporter une modeste contribution au secteur par une approche très grand public centrée sur le jeu de société uniquement. L’aventure entrepreneuriale a été très intense avec des difficultés insoupçonnées. Certes le e-commerce permet de démarrer sans structure ou presque mais très vite les problématiques techniques, de logistique ou de stocks rendent la gestion très complexe. Et à cela il faut ajouter la gestion de la vitrine (le site web), de la relation client (plus délicate par mail ou téléphone à cause de la distance) et des inévitables joies administratives (comptabilité, fiscalité etc.). Pour autant, il s’agit d’une expérience très riche et passionnante qui nous procure beaucoup de plaisir au quotidien.


2- Votre site internet "Espritjeu.com" est séduisant par son graphisme soigné et la qualité de la présentation des jeux. Pourriez-vous nous dire quels sont les grands enjeux techniques d'un tel projet entrepreneurial ? La facette Web Marketing est-elle difficile à gérer sur la toile ? Faites-vous de l'affiliation par exemple ?

 

Franck et Yvon pour Espritjeu.com : Le graphisme de notre site est à l’image de notre approche. Le jeu doit être joyeux et convivial pour attirer l’attention des joueurs grand public qui s’ignorent. La qualité de présentation et le contenu textuel (encore largement perfectible) permettent d’accrocher et d’attiser la curiosité du non-initié. C’est un challenge quotidien, où la technique se fait discrète au bénéfice de la vision client, toujours prioritaire. Nous gérons tout à deux, en interne, en cherchant à assurer un service commerçant le plus pro possible même si nous vendons du jeu. Allier sérieux et légèreté ludique, ce n’est pas simple, et le « boulot » est gigantesque mais il est le cœur de cette passion que nous souhaitons partager.

 

Les aspects web-marketing sont nombreux et également complexes, d’autant plus difficiles à gérer que nous n’externalisons rien. Nous agissons comme de petits commerçants, sans agence de com’ ou de cabinet de conseil. Chaque jour nous apprenons et nous comptons beaucoup sur l’expérience que nous faisons vivre à nos clients dans leur achat en ligne. Ce sont nos meilleurs vecteurs de « publicité ». Nous avons certes des regrets, notamment celui de ne pouvoir participer plus activement par manque de temps à la communauté même si nous observons et restons à l’écoute de cette communauté. L’affiliation fait partie des vecteurs de communication étudiés à moyen terme ainsi que bien d’autres…

3- Possédez-vous une boutique en dur à côté de votre boutique en ligne ? Les aspects logistiques sont-ils difficiles à gérer au quotidien pour à la fois assurer un bon niveau de stocks, de nouveautés et à la fois coller aux envies parfois très pointues des communautés de joueurs ?


Franck et Yvon pour Espritjeu.com : Esprit Jeu n’a pas de boutique en dur, c’est un inconvénient – absence de contacts visuels avec nos clients – et un avantage : nous nous consacrons entièrement à notre site Internet pour rendre l’expérience d’achat en ligne la plus agréable possible. Nous soignons le relationnel avec un service de qualité (réponse rapide aux messages, temps passé en conseil par téléphone, gestion du SAV etc.) pour faire oublier l’aspect virtuel de notre métier. La gestion logistique est essentielle et participe aussi à l’expérience client : respect des délais, qualités des expéditions, maintien du stock à jour etc. La difficulté de notre métier est d’éviter l’emballement ou la surenchère : trop de projets en développement, trop de stocks, trop de références pour satisfaire les joueurs les plus pointus, au détriment de la qualité du service rendu. Nous avons fait le choix d’un développement très progressif pour ne jamais être dépassés et nous sommes passés de 300 à 750 références en douceur (et cela reste encore limité par rapport au secteur) en gardant la maitrise de notre développement. Il nous semble que nos clients ont compris notre démarche et nous les remercions pour leur patience et leur soutien.

 

4- Que pensez-vous de la complémentarité entre le tissu des boutiques en dur et les boutiques de vente de jeux sur le web ? Les boutiques en ligne scient-elles la branche sur laquelle elles sont assises en pratiquant des prix plus bas que ceux des boutiques en dur par exemple ?


Franck et Yvon pour Espritjeu.com : Internet s’est imposé comme un canal de vente incontournable sur tous les secteurs du commerce mais il ne se substitue pas aux réseaux de distribution « en dur ». Il permet aux joueurs habitant en milieu rural d’accéder à l’offre abondante des jeux modernes et à tous les autres de bénéficier d’opportunités de découverte et de consommation supplémentaires. La concurrence est inévitable, elle fait certainement des dégâts mais la course aux bas prix n’est pas une fatalité. Nos clients savent aussi reconnaître le « prix » d’un service de qualité, qu’il soit « en dur » ou « en ligne ». Le danger vient surtout des acteurs apparaissant sur le marché avec un service approximatif, des prix ultra discount et qui finalement se cassent la figure en nuisant à l’image des e-commerçants en général. Ces dérives économiques existent de la même façon dans le commerce « traditionnel » et il faut faire avec, en maintenant son cap.

5- Qui sont vos acheteurs en ligne à ce jour ? Des joueurs confirmés ? Des joueurs qui souhaitent découvrir certaines nouveautés ? Avez-vous des demandes récurrentes par exemple pour des jeux de grandes franchises comme le Monopoly, le Cluedo, la Bonne Paie, ou bien votre public est vraiment un public d'amateurs de jeux modernes très bien renseignés ?


Franck et Yvon pour Espritjeu.com : Nous avons une clientèle variée, sans doute plus grand public que certains de nos concurrents. Nos visiteurs prennent le temps de naviguer sur le site, lisent et souvent nous avouent découvrir de nouveaux horizons ludiques. L’absence des grands classiques dans notre offre n’est pas un problème même si elle surprend. Nous expliquons sans complexe cette absence à ceux qui s’en plaignent sans tomber dans le dénigrement. Il nous parait plus judicieux d’offrir une exposition valorisante à un Catane ou un SmallWorld qu’être le énième distributeur discount du Monopoly ou du Cluedo, même si ceux-ci font parti du patrimoine ludique au même titre qu’un Puerto Rico ou un Carcassonne. En cherchant toujours l’équilibre entre le modèle économique et notre objectif initial de démocratisation du jeu de société contemporain, nous pensons conserver une vraie légitimité sur le marché même s’il reste difficile de satisfaire tous les joueurs.

 

Jeuxyannick remercie Franck et Yvon pour leur participation à ce blog et leurs réponses détaillées. Vous pouvez aller découvrir leur boutique sur : http://www.espritjeu.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick

Présentation

  • : Pépites Ludiques !
  • Pépites Ludiques !
  • : News 100% Ludiques ! Ce blog a été fondé et est modéré par le fondateur de Witty Editions, maison d'édition communautaire qui édite la plateforme participative Mywittygames.com
  • Contact

Articles Les + Consultés

  • Les 10 principales difficultés pour réussir à éditer son jeu de société...
    J'ai pour ma part édité 9 jeux de société... ...et réalisé à 9 reprises le process d'édition d'une nouvelle création ludique. Ce fut des expériences à la fois similaires sur certaines étapes mais également quelques surprises inévitables. En lisant cet...
  • Commandez le livre "Tous les secrets de l'industrie du jeu de société" !
    Vous avez envie de tout connaître sur l'industrie des jeux de société en France ? Avec cet ouvrage de 300 pages vous connaîtrez tous les secrets cachés de cette industrie qui se dissimule derrière quelques acteurs qui monopolisent 100% du secteur. Apprenez...
  • Créer un jeu de société et le faire éditer
    Beaucoup de gens se lancent dans la création de jeux de société. Au départ sans objectif précis. Juste l'envie de se faire plaisir et/ou de créer le jeu de ses rêves. On le sait : les joueurs aiment à créer leurs propres règles du jeu. C'est une forme...
  • Auto-éditer son jeu de société ?
    C'est une question récurrente au détour des discussions avec des passionnés sur les salons ou lors du "Off" de Cannes. De plus, c'est un sujet qui m'a moi-même déjà titillé il y a maintenant un peu plus d'un an. J'avais à l'époque fait des demandes de...
  • Du prototype au jeu de société édité
    Que de chemin parcouru entre l'idée d'un jeu de société et le jeu final ! Tous les auteurs vous le confirmeront : l'édition d'un jeu de société est très souvent un chemin de croix ! Entre les premiers tests, les ajustements de règles, les nouveaux tests,...

Interviews Et Classement Des Meilleures Pépites Ludiques. Cliquez Ici !