Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 08:50

 

1- Guillaume Besançon, vous êtes l'un des fondateurs du label de jeux de société "Le Joueur". Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots votre parcours personnel et ce qui vous a amené à l'univers de l'entrepreneuriat dans les jeux de société dits modernes ?


Guillaume Besançon : Bonjour, Le Joueur est un label de l’Association Promenons Nous Dans Les Bois. Il a été créé pour distinguer cette activité des autres de celles de l’association, à savoir Jeu de Rôle Magazine et l’organisation de Jeux de Rôles Grandeur Nature. Au départ, je n’avais pas du tout l’idée de me lancer dans les jeux de société. Mais lorsque j’ai créé mon propre jeu, Déluges, il m’a paru plus simple et plus souple de l’éditer moi-même, surtout que l’expérience me tentait bien. Ensuite, ça m’a donné envie d’en éditer d’autres, et la chose s’est emballée ! Le Joueur reste un éditeur associatif, même si certaines choses prennent de l’ampleur.


2- En quelques chiffres, "Le Joueur" c'est quoi ?


Guillaume Besançon : Le Joueur, c’est des très petits chiffres pour l’instant. Disons qu’on se classe dans la ‘micro-édition’. Le Joueur, c’est 3 jeux publiés (Hacker, ArtExpress et Déluges), et fin 2011 on devrait arriver à une dizaine. Je ne cherche plus de prototypes de jeux pour cette année car ça fait déjà beaucoup. Peut-être qu’un roman serait sympa à éditer. On a aussi publié un CD, ‘Hymne Troll’, parce que les Trolls aussi on le droit à la culture, y a pas de raison http://www.le-joueur.fr/HymneTroll/index.html


3- Quels sont vos plus importants projets pour ces six prochains mois ?


Guillaume Besançon : Alors il y en a beaucoup ! Tout d’abord, voilà ce qu’on présentera au Monde du Jeu, le 10 septembre prochain :

- L’Aventure c’est Dur est l’enfant illégitime du 1000 Bornes et de Munchkin. C’est un jeu de 110 cartes au look BD dans un ambiance médiévale fantastique, qui se sort à l’apéro ou quand le MJ est en retard. Les règles sont là http://www.ludism.fr/regles_files/fr/aventurecestdur_regles.pdf On devrait se le procurer pour une douzaine d’euros.

Rotterdam_2010_Cover_HR.JPG- Rotterdam est un jeu de stratégie familial et sans prétention. J’ai eu envie de traduire ce jeu du Néerlandais parce qu’il ne ressemble à aucun autre. Le principe est très simple : le plateau représente le port de Rotterdam, de nos jours, avec ses entrelacs de canaux de navigation. Chaque canal est d’une couleur.  Les joueurs doivent faire parvenir un certain nombre de bateaux à des quais de déchargement indiqués par leur carte objectif. A chaque tour, les joueurs reçoivent un bateau à l’entrée du port. Dans le tour, les joueurs vont aussi chacun choisir une couleur. Les bateaux devant un canal de la couleur choisie avance. On peut ainsi faire avancer ses bateaux mais aussi dévoyer ceux des autres. Toute la subtilité du jeu réside dans la possibilité d’anticiper la couleur que va annoncer chaque autre joueur, et de se placer en fonction. Ce jeu est le premier d’une série à succès aux Pays-Bas : Ports of Europe. La version française est retravaillée, avec des règles plus claires, des propositions de variantes et un graphisme renouvelé. Rotterdam est à conseiller plutôt aux familles pour Noël qu’aux ‘hard gamers’. A partir de 8 ans. 45 à 60 minutes. 2 à 4 joueurs. Ca ira chercher dans les 30 euros. Imprimé en Allemagne.

sandwich.jpg- Sandwich est un jeu de cartes qui se joue avec son estomac, pas avec sa tête. Il s’agit de composer des sandwichs avec des ingrédients classiques ou euh… bizarres. Les joueurs distribuent leurs points aux sandwich qu’ils aiment. On a les premiers de série d’usine pour le Monde du Jeu pour faire des démos, mais on ne les vendra pas encore.

- Cité, ce sera un jeu où les joueurs devront construire ensemble une ville comme son nom l’indique, avec plein de bâtiments de toute taille, plein de commerce entre les joueurs, et plein de prise de tête sur comment que je place mes bâtiments les uns par rapport aux autres. C’est de loin mon jeu préféré toute catégorie confondu et aussi celui de ma femme. On y croit à fond. Il devait être prêt pour le Monde du Jeu. Hélas, nous n’aurons qu’un proto à montrer à ce moment là. Alors, pour le faire découvrir en avance à ceux qui s’intéressent à ce type de jeu, il y a moyen de se construire son propre proto avec les fichiers que nous avons mis à disposition sur Trictrac et que je vous redonne http://www.le-joueur.fr/presse/CITE%20PDF%202010-07-15.zip 

Un peu plus tard, pour Essen, en octobre, viendra De Vulgari Eloquencia, un TRES gros jeu pour vrai joueurs passionnés avec du poil dur sur la poitrine. Petits joueurs s’abstenir. Rien que le thème est balaise : il s’agit de l’« invention » de la langue italienne moderne au XIIIe siècle. C’est un jeu qu’on co-édite avec Les éditions du Matagot. Le jeu est vraiment sympa avec pleins de petits ‘jeux dans le jeu’, pleins de facteurs à gérer.

Pour Essen toujours, on apportera Les Naufragés du Titanic : C’est la traduction du jeu Lifeboat  http://www.boardgamegeek.com/boardgame/4174/lifeboat , un jeu où vous tentez de survivre sur un canot de sauvetage avec votre amour secret, votre pire ennemi et pas assez d’eau pour tout le monde. Un jeu de coup de putes, quoi. Les règles sont là  http://www.ludism.fr/regles_files/fr/lifeboat_rules_french.pdf Ca devrait se négocier dans les 25 euros.

En 2011, nous sortirons la traduction de 2 de Mayo, la traduction du catalan d’un petit wargames napoléonien sur l’insurrection espagnole. C’est un jeu qui ne ressemble à aucun autre : imaginez un petit bijou graphique, un wargames qui se joue en 15 minutes, avec des positions complètement asymétrique côté français et côté espagnol.

J’ai aussi un proto ‘perso’ qui est assez abouti, qui s’appellera Trahison! Il s’agit d’un jeu inspiré de Diplomatie, mais avec un gros travail de fond sur l’accélération du jeu. Je trouve que Diplomatie est un des meilleurs jeux qui ait jamais été publié, mais il est difficile de réunir les joueurs, de monter une partie car il est très long. Je n’ai jamais terminé une partie de Diplo ! De plus, avec des joueurs chevronnés, l’aspect stratégique occulte complètement l’aspect diplomatique au bout de quelques tours. J’ai essayé de corriger tout ça. Ca donne un jeu qui est somme toute très différent, où l’on retrouve principalement les sensations du 2e et 3e tour de Diplo avec toute l’importance des alliances et la tension des trahisons, et surtout qui se joue en 45 à 90 minutes. Du coup, il intéresse aussi des joueurs qui sortent de la catégorie ‘hard gamer’ et il est plus facile de réunir une partie.

Il y aura la traduction de Beer and Pretzels, un jeu d’apéro qui s’appellera en Europe Aperitivo, où on doit lancer des sous-bock sur un table. Un jeu d’ivrogne, quoi.

Clann sera un jeu de carte pas-à-collectionner avec des rebondissement très puissant.

Et à plus long terme je travaille avec un auteur sur un jeu de carte à collectionner très original car pour une fois il ne s’agit pas de se foutre sur la gueule, mais il s’agira d’une course. Le jeu est fini au niveau game play mais on lui cherche une ‘licence’ accrocheuse.

Enfin, je suis en train de discuter sur un gros jeu de gestion où il faut monter sa méga-corporation, exploiter le Tiers-Monde, faire des coups-bas à ses voisins et vendre la planète avant les autres. Un jeu sans scrupule qui dénonce avec humour la mondialisation. Mais je ne peux pas en dire plus.


Mondedujeu4- Il y a prochainement le salon du Monde du Jeu à Paris. Que pensez-vous de manière générale des grands salons de jeux de société ?


Guillaume Besançon : Les salons de jeux de société permettent au public de voire et d’essayer de nouveaux jeux. J’adore les salons : on a des retours en direct des impressions des joueurs, il y a toujours une bonne atmosphère. Cannes, la Japan Expo  et le Monde du Jeu sont mes préférés. A la dernière Japan Expo, on y a fait stand commun avec la Ligue Ludique, qui a super bien organisé les parties d'initiations de jeu de rôle. Plus de 800 personnes ont joué au jeu de rôle, 15 tables, autant d'animateurs en permanence, super ambiance, super public, on avait des cartons de bonbons dragons et pleins de goodies à distribuer, des super MJ super motivés... bref une très belle visibilité pour le jeu de rôle, et un très bon moment de passé ! Au Monde du Jeu qui vient le 10 septembre, on va plutôt mettre en avant nos jeux de société que le Jeu de Rôle.


5- Croyez-vous en l'émergence d'un nouveau style de jeux de société, spécialement dédiés aux tables tactiles dans la veine de l'Ipad ?


Guillaume Besançon : Très difficile à dire. Disons que si les jeux de société on survécu au jeu vidéo, c’est à cause de leur convivialité. L’Ipad peut garder cette convivialité ou proposer une 3e voie. Pour l’instant, je trouve ça un peu petit. Le plateau de notre Jeu Déluges tient à peine sur la table du salon et c’est ça qui est sympa.

 

Jeuxyannick remercie Guillaume Besançon pour sa participation à ce blog et n'hésitez pas à retrouver plus d'informations sur les éditions "Le joueur" en cliquant sur le lien suivant : www.le-joueur.fr

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick

Présentation

  • : Pépites Ludiques !
  • Pépites Ludiques !
  • : News 100% Ludiques ! Ce blog a été fondé et est modéré par le fondateur de Witty Editions, maison d'édition communautaire qui édite la plateforme participative Mywittygames.com
  • Contact

Articles Les + Consultés

  • Les 10 principales difficultés pour réussir à éditer son jeu de société...
    J'ai pour ma part édité 9 jeux de société... ...et réalisé à 9 reprises le process d'édition d'une nouvelle création ludique. Ce fut des expériences à la fois similaires sur certaines étapes mais également quelques surprises inévitables. En lisant cet...
  • Commandez le livre "Tous les secrets de l'industrie du jeu de société" !
    Vous avez envie de tout connaître sur l'industrie des jeux de société en France ? Avec cet ouvrage de 300 pages vous connaîtrez tous les secrets cachés de cette industrie qui se dissimule derrière quelques acteurs qui monopolisent 100% du secteur. Apprenez...
  • Créer un jeu de société et le faire éditer
    Beaucoup de gens se lancent dans la création de jeux de société. Au départ sans objectif précis. Juste l'envie de se faire plaisir et/ou de créer le jeu de ses rêves. On le sait : les joueurs aiment à créer leurs propres règles du jeu. C'est une forme...
  • Auto-éditer son jeu de société ?
    C'est une question récurrente au détour des discussions avec des passionnés sur les salons ou lors du "Off" de Cannes. De plus, c'est un sujet qui m'a moi-même déjà titillé il y a maintenant un peu plus d'un an. J'avais à l'époque fait des demandes de...
  • Du prototype au jeu de société édité
    Que de chemin parcouru entre l'idée d'un jeu de société et le jeu final ! Tous les auteurs vous le confirmeront : l'édition d'un jeu de société est très souvent un chemin de croix ! Entre les premiers tests, les ajustements de règles, les nouveaux tests,...

Interviews Et Classement Des Meilleures Pépites Ludiques. Cliquez Ici !