Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 10:09

photo.jpgJeuxyannick a le plaisir aujourd'hui d'accueillir Olivier Arneodo, Directeur de publication du magazine papier et du site Internet Jeux sur Plateau (www.jsp-mag.com)

 

1- Jeux sur Plateau est tout d'abord un magazine, mais également une version Internet. Pourriez-vous nous décrire la génèse de ce projet ? Quel fut le parcours de ses créateurs ?

Olivier Arneodo : Ancien lecteur assidu de Jeux & Stratégie dans les années 80, l'absence d'un magazine de jeux de société me semblait se faire sentir de plus en plus. Gérant d'une agence de communication et ayant à disposition les outils pour maquetter, imprimer,... j'ai donc eu l'idée de lancer le magazine. D'abord dans un format carré avec une diffusion confidentielle pour voir s'il y avait un public. Puis la preuve faite, en kiosques depuis maintenant 6 ans. Ensuite, l'idée globale était de pouvoir fournir aux joueurs tout ce dont ils ont besoin c'est pourquoi progressivement nous avons enrichi notre offre d'une boutique VPC, de jeux en ligne, de news sur le site et plus récemment de videos.


2- Jeux sur Plateau a innové en proposant des versions online de jeux de société et ce type d'adaptations connaît un succès certain après des fans de jeux. N'y-a-t-il pas là le creuset à un projet de plateforme généralisée qui proposerait l'ensemble des jeux du commerce en version jouable sur Internet ? Les limites sont-elles uniquement d'ordre financière et de temps de codage ou bien le marché n'est-il pas assez mûr ou adapaté à ce type de consommation ?

jsp-copie-1.jpgOlivier Arneodo : Innover, le mot est un peu fort puisque Brettspielwelt existe en Allemagne depuis un bon moment et qu'en France, Fred Meurrens a créé Boite à Jeux, site sur lequel il est possible de jouer à une douzaine de jeux et cela bien avant nous. De là à imaginer que l'ensemble des jeux soit jouable en ligne, cela me parait ambitieux. En effet, le temps de codage est déja très conséquent et la plupart des éditeurs n'ont pas encore intégré que le fait de faire jouer à leur jeu en ligne était un outil de promotion très porteur. Par ailleurs, me concernant le choix des jeux repose sur des critères assez simples : le jeu doit être disponible en ligne quasiment simultanément avec sa sortie en boutiques, il doit être facilement assimilable et avec une durée de partie assez courte. Avec l'apparition de supports tels que l'Iphone et l'Ipad, il est clair que cette transposition de jeux de société en jeux en ligne devient de plus en plus porteuse et peut permettre d'élargir la clientèle du jeu de société.

 
3- Pourriez-vous nous décrire la répartition de vos lecteurs, tant pour votre magazine papier que pour votre site online ? Cherchez-vous à diversifier votre cible grâce à vos adapations de jeux en ligne ? Si oui, s'agit-il de viser une population de gamers, ou peut-être une population plus internationale ?

Olivier Arneodo : La répartition de nos lecteurs évolue au fur et à mesure des années. Notre lectorat a d'abord été quasiment exclusivement constitué de gamers purs et durs qui attendaient un mag pour répondre à leurs attentes. Progressivement, nous avons essayé d'élargir la cible au cercle familial avec nos rubriques enfants notamment mais également en allant chercher dans d'autres secteurs (le jeu video par exemple) des lecteurs. C'est l'objet de la page que nous rédigeons dans chaque numéro de Canard PC par exemple. Il est intéressant de constater que les rubriques les plus réclamées par nos lecteurs sont les news et les critiques, ce qui signifie qu'ils ne sont pas surinformés et ne font donc majoritairement par partie des gamers geeks. Concernant les jeux en ligne, ils s'adressent avant tout à des joueurs qui sont notre coeur de cible initial mais l'accès à des jeux plus familiaux comme Jaipur par exemple et le succès rencontré tendent à prouver qu'on peut attirer d'autres personnes. Disons que c'est l'évolution de la fréquentation de notre site qui m'a amené à cette réflexion. Plus il y a de visiteurs et moins il y a de gamers purs en toute logique.

 

Effectivement, nous nous internationalisons par les jeux que nous proposons pour la plupart en deux voire trois langues (anglais et ponctuellement allemand). Cette internationalisation est également matérialisée par les différents partenariats que nous avons mis en place avec Spielbox et Boardgamenews pour la partie web et l'échange d'informations. C'est également dans cette optique que nous diffusons des videos en anglais certes sous titrées mais auxquelles peuvent avoir accès les internautes de Boardgamenews par exemple.


4- Que pensez-vous des futures tablettes tactiles ? Sortirez-vous votre magazine papier sur des supports numériques tels que l'IPAD, la tablette tactile d'Archos ou le Kindle d'Amazon ? Voyez-vous ces tablettes comme une opportunité pour le secteur des jeux ?

mini-71830-archos-9-tablette-pc.jpgOlivier Arneodo : Je suis un grand afficionado de l'Iphone depuis le tout premier (j'ai d'ailleurs acheté les 3 versions) et il est clair que je sauterai sur l'Ipad Wifi/3G dès sa sortie. Je pense que c'est un support de lecture qui sera très important dans le futur. Je pense également que c'est à mettre en perspective avec les grandes difficultés économiques des NMPP qui sont notre diffuseur presse. Dès aujourd'hui, le magazine est consultable sur le site relay.com avec leur interface mais il est clairement indispensable de penser à un player maison pour la lecture de JSP sur l'IPad dans lequel nous pourrons intégrer nos videos et de l'interactivité. Nous guettons pour ce faire impatiemment avec notre partenaire multimedia la sortie de la nouvelle version du SDK d'Apple. Ceci ne remettra pas en cause à court terme la version papier qui reste confortable en terme de lecture mais on peut légitimement penser que nous sommes dans une phase de transition et que dans quelques années, la presse sera numérique.

Au sujet du secteur des jeux, je pense que les tablettes tactiles vont achever les consoles de poche type DS ou PSP qui vont disparaitre si elles ne s'adaptent pas. A terme on peut imaginer jouer sur ces tablettes et pourvoir enfin passer l'écueil de la règle via la réalité augmentée. Néanmoins, si le jeu est avant tout convivial, on ne peut que souhaiter qu'il demeure matérialisable. Aujourd'hui, les versions de jeu type Catane auxquelles j'ai pu jouer sur Iphone me semblent peu ergonomiques. Je pense que nous devons travailler sur cette transposition qui ne soit pas un simple portage d'une version plateau. 


5- Pourriez-vous nous décrire votre processus de test de jeux ? Qui participe à ces tests ? Combien de parties sont en général jouées avant d'attribuer une note ?

 

Olivier Arneodo : Pour les sessions de tests de jeux, nous nous réunissons deux fois par mois avec l'ensemble de l'équipe JSP. C'est l'occasion de faire une première partie ou de valider le ressenti du pigiste responsable de la critique d'un jeu. La personne qui doit rédiger une critique le fera en général au bout de 6 à 10 parties, voire davantage si le jeu est rapide.

 

Jeuxyannick remercie Olivier Arneodo pour sa participation à ce blog.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick

Présentation

  • : Pépites Ludiques !
  • Pépites Ludiques !
  • : News 100% Ludiques ! Ce blog a été fondé et est modéré par le fondateur de Witty Editions, maison d'édition communautaire qui édite la plateforme participative Mywittygames.com
  • Contact

Articles Les + Consultés

  • Les 10 principales difficultés pour réussir à éditer son jeu de société...
    J'ai pour ma part édité 9 jeux de société... ...et réalisé à 9 reprises le process d'édition d'une nouvelle création ludique. Ce fut des expériences à la fois similaires sur certaines étapes mais également quelques surprises inévitables. En lisant cet...
  • Commandez le livre "Tous les secrets de l'industrie du jeu de société" !
    Vous avez envie de tout connaître sur l'industrie des jeux de société en France ? Avec cet ouvrage de 300 pages vous connaîtrez tous les secrets cachés de cette industrie qui se dissimule derrière quelques acteurs qui monopolisent 100% du secteur. Apprenez...
  • Créer un jeu de société et le faire éditer
    Beaucoup de gens se lancent dans la création de jeux de société. Au départ sans objectif précis. Juste l'envie de se faire plaisir et/ou de créer le jeu de ses rêves. On le sait : les joueurs aiment à créer leurs propres règles du jeu. C'est une forme...
  • Auto-éditer son jeu de société ?
    C'est une question récurrente au détour des discussions avec des passionnés sur les salons ou lors du "Off" de Cannes. De plus, c'est un sujet qui m'a moi-même déjà titillé il y a maintenant un peu plus d'un an. J'avais à l'époque fait des demandes de...
  • Du prototype au jeu de société édité
    Que de chemin parcouru entre l'idée d'un jeu de société et le jeu final ! Tous les auteurs vous le confirmeront : l'édition d'un jeu de société est très souvent un chemin de croix ! Entre les premiers tests, les ajustements de règles, les nouveaux tests,...

Interviews Et Classement Des Meilleures Pépites Ludiques. Cliquez Ici !