Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 12:55
Voici un petit billet tout à fait personnel car dans la vie d'un entrepreneur, tout est question de prise de recul et d'analyse...

Je suis surpris...
Je suis surpris d'entendre certains propos qu'on me rapporte et d'une mauvaise compréhension de la vision entrepreneuriale de la plateforme Mywittygames de la part de quelques personnes.

Je suis le fondateur d'une maison d'édition de jeux de société dont le principe est l'édition des jeux par le public. Cela s'appelle le Crowdfunding, le financement par la foule. Pourquoi ai-je fait ce choix ? Car j'ai toujours pensé que les joueurs avaient un message à délivrer à la sphère décisionnelle éditoriale et que je n'ai jamais concu l'édition comme un modèle fermé où seul l'éditeur avait son mot à dire.

Pour moi, un éditeur c'est un catalyseur des envies du public.

Le Crowdfunding permet justement de libérer l'éditeur de la crainte du financement de son projet et des contraintes décisionnelles qui y sont associées et qui représentent toujours un frein.

Si un projet classique plante, le curseur de risque financier est au maximum.

Le Crowdfunding permet de lisser ce risque en permettant de faire le tri entre les projets qui plaisent spontanément au public et ceux dont le message porte un peu moins auprès des joueurs. Il faut savoir que seuls 30% des projets de jeux de société déposés sur des plateformes de Crowdfunding sont financés. Cela veut dire que 2 projet sur 3 finissent donc pas ne pas être édités. Ces statistiques se retrouvent sur l'ensemble des plateformes de Crowdfunding et ne sont d'ailleurs pas spécialement liées à l'univers des jeux de société. Ce sont des statistiques assez générales. Par conséquent, seul 1 projet sur 3 réussira à réunir une communauté suffisamment large.

La conséquence c'est que les éditeurs qui passent par ce type de système de financement sont censés éditer 3 fois moins de projets. Là où un éditeur classique éditerait 20 projets avec l'objectif que l'un d'entre eux percent véritablement, un éditeur qui passera par le Crowdfunding n'éditera que 7 ou 8 jeux. Mais en toute logique, sur ces 7 ou 8 projets il devrait avoir son projet phare qui réussira à percer sous 2-3 ans et atteindre de bons volumes de ventes qui lui permettront d'être pérenne.

Le Crowdfunding est construit sur une philosophie de minimisation du risque grâce à la prise en compte de l'avis du public. Voilà une valeur qui me séduit et que je porte personnellement avec fierté.


Quels seront par exemple les projets de Mywittygames en 2013
Je suis personnellement très impatient de voir la sortie dans le commerce du Jeu du Métro. Cette sortie commerciale sera le fruit d'un long travail et le résultat sera le fruit de pas mal de réunions de réflexion et de tests. Je tire mon chapeau à Francois Marquay, son auteur, pour tout le travail qu'il a abattu et je suis personnellement fier d'être à ses côtés pour cette merveilleuse aventure. J'ai une pensée pour les 185 édinautes qui recevront leurs boîtes début mars 2013. Le jeu tourne bien. le Jeu du Métro sera un jeu de cartes rapide, nerveux et stratégique. Il en aura...sous le capot de la rame!

Cela me plaît de voir émerger de tels projets. C'est l'aboutissement de tout ce que j'imaginais pour une plateforme de Crowdfunding dédiée aux jeux de société. De manière générale, je suis extrêmement fier que cette plateforme ait pu permettre de faire éditer des jeux comme Empathy, Chronos+Temple, ICE3 ou encore Witty Zibi entre autres. Leurs auteurs se sont investis, y ont cru, n'ont pas eu peur d'être jugés de passer par des sentiers non battus. Ils ont osé et je trouve cela courageux. Je remercie notamment Olivier Mahy, et Guillaume Aubrun. Ils ont été récompensés avec des parutions dans des catalogues de Noel et ne reste désormais plus qu'une explosion des ventes pour réussir le challenge complètement. ICE3 est bien parti au niveaux ventes et a réussi à se hisser à la première place des ventes du magasin du Virgin de la Défense avec plus de 150 boîtes vendues sur le même point de vente ou encore dans le TOP10 de la boutique en ligne spécialisée Ludibay. Witty Chronos deviendra Chronos Conquest en 2013 et ce sera un jeu magnifique.

Les ventes à la hauteur du potentiel des jeux finiront par venir...j'y crois personnellement!

La Distribution impose toutefois des logiques très long-terme, et pas mal d'obstacles, surtout quandon commence de zéro. On le voit sur des journées comme hier où la décision du groupe Virgin de cesser ses paiements annule plus de 4 mois de travail et d'investissements. Cela arrive. On apprécie les messages de soutien des personnes qui sont nos véritables soutiens. Le reste, quand on s'apercoit que certaines personnes s'en servent pour se défouler, n'est que de la critique de bas étage de la part de no-life incapables d'entreprendre en dehors des sentiers connus et qui ne savent que se cacher derrière des écrans et des pseudos. Mais aucun souci pour discuter de tout cela de manière constructive et hors de l'anonymat d'Internet. Le jeu de société c'est avant tout des valeurs humaines, autour d'une table, dans la vraie vie. En tous les cas, c'est ma vision personnelle et c'est ce qui m'éclate dans ce que je fais au quotidien.

Le projet de Witty Editions est de rassembler ceux qui ont le courage d'entreprendre différemment, l'énergie de se lancer hors des sentiers traditionnels, l'envie de prôner une autre vision de l'univers des jeux de société.

Je me gratte la tête...

Et je me dis que la vie réserve de belles choses lorsqu'on ose s'affranchir des schémas pré-concus!

Vive le Crowdfunding!

Partager cet article

Repost 0
Published by Pépites Ludiques

Présentation

  • : Pépites Ludiques !
  • Pépites Ludiques !
  • : News 100% Ludiques ! Ce blog a été fondé et est modéré par le fondateur de Witty Editions, maison d'édition communautaire qui édite la plateforme participative Mywittygames.com
  • Contact

Articles Les + Consultés

  • Les 10 principales difficultés pour réussir à éditer son jeu de société...
    J'ai pour ma part édité 9 jeux de société... ...et réalisé à 9 reprises le process d'édition d'une nouvelle création ludique. Ce fut des expériences à la fois similaires sur certaines étapes mais également quelques surprises inévitables. En lisant cet...
  • Commandez le livre "Tous les secrets de l'industrie du jeu de société" !
    Vous avez envie de tout connaître sur l'industrie des jeux de société en France ? Avec cet ouvrage de 300 pages vous connaîtrez tous les secrets cachés de cette industrie qui se dissimule derrière quelques acteurs qui monopolisent 100% du secteur. Apprenez...
  • Créer un jeu de société et le faire éditer
    Beaucoup de gens se lancent dans la création de jeux de société. Au départ sans objectif précis. Juste l'envie de se faire plaisir et/ou de créer le jeu de ses rêves. On le sait : les joueurs aiment à créer leurs propres règles du jeu. C'est une forme...
  • Auto-éditer son jeu de société ?
    C'est une question récurrente au détour des discussions avec des passionnés sur les salons ou lors du "Off" de Cannes. De plus, c'est un sujet qui m'a moi-même déjà titillé il y a maintenant un peu plus d'un an. J'avais à l'époque fait des demandes de...
  • Du prototype au jeu de société édité
    Que de chemin parcouru entre l'idée d'un jeu de société et le jeu final ! Tous les auteurs vous le confirmeront : l'édition d'un jeu de société est très souvent un chemin de croix ! Entre les premiers tests, les ajustements de règles, les nouveaux tests,...

Interviews Et Classement Des Meilleures Pépites Ludiques. Cliquez Ici !