Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 14:56

Comme je vous l'écrivais il y a quelques jours : je suis actuellement en train de tester 2 jeux : l'excellent Dungeon Petz (gros, gros coup de coeur!!) et Takeno. Je publie aujourd'hui le premier de ces deux tests et je publierai celui sur Dungeon Petz dans le courant de la semaine.

 

Le test de Takeno

Voici l'une des nouveautés de l'année dernière. Co-éditée par Hazgaard (devenue Bombyx) et Matagot, cette sortie a marqué la fin de l'année 2011 par son matériel atypique : des bambous colorés empilables !

 

Une partie de 30 minutes, à partir de 2 joueurs

Takenoko est jouable de 2 à 4 joueurs. Son auteur, Antoine Bauza, a thématisé son idée de mécanique autour de l'univers du Japon. L'Empereur héberge un Panda (friand de Bambous) dans....sa bambouseraie ! Bref de quoi bien troubler les journées du jardinier ! Celui-ci s'acharne à faire pousser les bambous quand dans son dos le Panda s'en fait un festin !

 

Le Matériel

Rien de mieux qu'une vidéo pour mieux comprendre l'intérieur de la boîte. En voici une tournée récemment et hébergée sur Youtube :

 

 

 

 

Réalisez vos objectifs secrets

Le but du jeu est de réussir à atteindre les conditions imposées par les cartes "Objectifs" en main. On peut en avoir jusqu'à 5 simultanément en main. Ces objectifs sont de 3 types : les objectifs d'irrigation et de pose de tuiles colorées, les objectifs de festin du panda et less objectifs de pousse de bambous. Grosso Modo, le jeu comporte 3 types d'éléments : les morceaux de bois bleus (les canaux d'irrigation), les morceaux de bambous (de 3 couleurs différentes) et les tuiles du jardin (de 3 couleurs également). Chaque type d'objectif est donc lié à l'une de ces trois sortes de matériel.

 

Le Jardinier

Le Jardinier permet de faire pousser les bambous sur les tuiles irriguées. Si les tuiles ne sont pas irriguées, les bambous ne peuvent pas croître.

 

Le Panda

Le Panda dévore un morceau de bambou lorsqu'il arrive sur une tuile du jardin.

 

Les canaux d'irrigation

Il vous faudra en cumuler sur votre plateau de jeu personnel pour permettre à certaines parcelles éloignées d'avoir accès à l'eau. Certains aménagements vous permettent toutefois de pallier à cette problématique.

 

Les aménagements

Vous pouvez protéger certaines des parcelles contre les effets du Panda ou faire pousser les bambous de 2 sections d'un coup au lieu d'une seule. Enfin, comme décrit au paragraphe précent, il est possible de créer des poins d'eau sur certaines parcelles. Ces aménagements, vous y aurez accès grâce au dé "Météo".

 

Le dé "Météo"

En début de chaque tour, le joueur dont c'est le tour lance le dé "Météo". Ce dé influence votre tour en vous donnant l'opportunité éventuelle d'avoir une action supplémentaire ou des aménagements. Il y a 5 types de bonus, la 6ème face permettant de choisir le bonus de son choix.

 

Fin de la partie

A chaque objectif réalisé, vous marquez des points. Les objectifs des parcelles sont peut-être les plus durs à atteindre, ainsi que les objectifs de taille de bambous. Ils rapportent donc plus de points. Les objectifs liés aux bambous dévorés par le panda sont en revanche très faciles.

 

Des questions sur l'équilibrage des points de victoire

Il y a quelques questions qui émergent en cours de partie lorsqu'on joue à Takenoko et notamment : quelle est la catégorie d'objectifs à privilégier ? J'ai observé sur ce point un focus quasi-entier des joueurs sur les cartes d'objectifs de bambous dévorés par le Panda. Elles permettent d'accumuler des points très rapidement. Ajoutez à cela les deux points bonus que l'Empereur vous donne si vous êtes le premier à terminer votre série d'objectifs et vous comprendrez l'éventuel arbitrage réalisable face à vos adversaires pour gagner la partie.

 

Le rôle du hasard

Il y a des discussions sur ce thème de ci de là et j'apporte donc mon point de vue personnel sur cette question. C'est le rôle de mes articles de tests. Alors selon moi, on garde une maîtrise de ses choix stratégiques et le jeu n'est pas si chaotique que je ne l'avais entendu. En revanche, personnellement je trouve qu'il y a un manque d'interactions entre joueurs, chaque joueur jouant un peu son tour dans son coin. Une partie des objectifs des joueurs aurait peut-être pu être dévoilée pour permettre de concevoir des plans pour contre-carrer ceux des autres. Le côté secret total empêche de se projeter clairement. On joue donc rapidement uniquement pour soi. Sur ce point-ci très précis, c'est quand même très dommage. Mais je ne dirais pas que le jeu est chaotique. Le nombre de points des cartes objectifs bambous est peut-être un "bambou" trop élevé par rapport aux autres catégories de cartes, surtout qu'elles ne nécessitent pas toujours beaucoup d'actions complexes. Et si on obtient par chance un coup de "vent" nous permettant de réaliser deux fois la même action, on déplace le panda relativement facilement vers les parcelles qui nous permettent d'engranger les sections de bambou manquantes.

 

L'avis général

Le matériel de Takenoko est superbe (bien qu'il soit très dommage qu'il soit fabriqué en chine. Cf mon article sur le "Made in Europe") et les illustrations sont superbes. Un grand coup de chapeau - ou de pinceau - à Nicolas Fructus d'ailleurs. La couverture pastelle plaira au public féminin, souvent oublié dans l'univers du jeu de société. La mécanique s'apprend rapidement et les 5 premières minutes sont plaisantes, même lors de la première partie de découverte. Il y a une pointe de calculatoire, mais rien de bien complexe. Le décompte des points finaux est simple et les enfants le comprendront sans problème. Takenoko est certainement un très bon jeu pour les 8ans, accompagnés d'un adulte. En revanche il manquera peut-être d'interactions entre joueurs pour les soirées entre amis.

 

Note Générale : 14/20

Convialité / Interactions entre joueurs : 12/20

Réflexion : 15/20

Fluidité : 15/20

 

Lieu de Fabrication : Chine

(Je l'indique car désormais je pense qu'il est important d'en prendre conscience dans l'univers du Jeu/Jouet)

 

Banniere Ice3

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick

Présentation

  • : Pépites Ludiques !
  • Pépites Ludiques !
  • : News 100% Ludiques ! Ce blog a été fondé et est modéré par le fondateur de Witty Editions, maison d'édition communautaire qui édite la plateforme participative Mywittygames.com
  • Contact

Articles Les + Consultés

  • Les 10 principales difficultés pour réussir à éditer son jeu de société...
    J'ai pour ma part édité 9 jeux de société... ...et réalisé à 9 reprises le process d'édition d'une nouvelle création ludique. Ce fut des expériences à la fois similaires sur certaines étapes mais également quelques surprises inévitables. En lisant cet...
  • Commandez le livre "Tous les secrets de l'industrie du jeu de société" !
    Vous avez envie de tout connaître sur l'industrie des jeux de société en France ? Avec cet ouvrage de 300 pages vous connaîtrez tous les secrets cachés de cette industrie qui se dissimule derrière quelques acteurs qui monopolisent 100% du secteur. Apprenez...
  • Créer un jeu de société et le faire éditer
    Beaucoup de gens se lancent dans la création de jeux de société. Au départ sans objectif précis. Juste l'envie de se faire plaisir et/ou de créer le jeu de ses rêves. On le sait : les joueurs aiment à créer leurs propres règles du jeu. C'est une forme...
  • Auto-éditer son jeu de société ?
    C'est une question récurrente au détour des discussions avec des passionnés sur les salons ou lors du "Off" de Cannes. De plus, c'est un sujet qui m'a moi-même déjà titillé il y a maintenant un peu plus d'un an. J'avais à l'époque fait des demandes de...
  • Du prototype au jeu de société édité
    Que de chemin parcouru entre l'idée d'un jeu de société et le jeu final ! Tous les auteurs vous le confirmeront : l'édition d'un jeu de société est très souvent un chemin de croix ! Entre les premiers tests, les ajustements de règles, les nouveaux tests,...

Interviews Et Classement Des Meilleures Pépites Ludiques. Cliquez Ici !