Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 08:33

Ice3(500)

Selon les chiffres officiels de la FJP (Fédération Française des Industries du jouet et de la puériculture), le secteur des Jeux et Jouets représentait 3,2 Milliards d'euros sur 2011. Pour 2012, et malgré les très mauvais chiffres de la consommation, le secteur devrait être stable cette année, voire peut-être même marquer une légère progression. C'est une performance à souligner car tous les autres secteurs marquent significativement le pas (et on le voit avec les déboirs des géants de la Distribution).

 

Le début de l'année avait été timoré, notamment dû à la météo (baisse de -2% par rapport à 2011), mais la seconde partie de l'année s'annonce sous de bien meilleurs auspices.

 

Source : cliquez ici

 

La tendance dans le secteur des Jeux de société

Le secteur des jeux de société, c'est environ 10% du secteur des Jeux et Jouets. Comptez désormais de l'ordre de 300 millions d'euros. Incluez bien entendu les blockbusters comme le Risk, le Cluedo, le Monopoly ou la Bonne Paie. Mais les éditeurs ne sont pas en reste quand il s'agit de Créativité. D'ailleurs, c'était très flagrant lors du dernier salon d'Essen en Allemagne : les éditeurs français font aujourd'hui partie des acteurs les plus dynamiques dans la Création de nouveaux jeux de société.

 

Toutefois, un déclin marqué du nombre de sorties

Le paradoxe, c'est que les éditeurs français n'ont pas échappé à une tendance de fond qui marquera définitivement 2012 : le nombre de sorties est très significativement inférieur à celui des années précédentes. Bien que le nombre de références ait explosé ces dernières années, 2012 restera l'année où il y a eu une inversion de tendance. Certains éditeurs n'ont carrément pas sorti de jeux pour cette année, d'autres ont privilégié des rééditions d'anciens jeux, mais de manière générale il y a eu beaucoup moins de lancements de nouveautés (bien que sur ce thème les français restent en très bonne position quand ils en ont la possibilité).

 

2012 sera une année sans blockbuster

Le bilan est désormais quasiment clair : 2012 n'aura pas été un bon Crû ludique en termes de sorties. Aucun jeu n'est sorti du lot significativement (j'irais même jusqu'à dire que ICE3 a été l'une des seules vraies nouveautés de 2012 et qu'à ce jour c'est le seul nouveau jeu sur cette année à avoir bénéficié d'une exposition médiatique importante comme un passage à 100% Mag sur M6 ou encore vendredi dernier un passage sur France2 dans Télématin, sans parler de sa Médaille d'or au concours le plus connu du grand public à ce jour, le Lépine) et d'ailleurs c'est le principal constat du salon d'Essen : il n'y a eu aucun Buzz cette année. Pourquoi ? Déjà parce que le Buzz ne se fait plus en 2012 sur les salons, mais en ligne, sur la toile. Et l'arrivée du Crowdfunding ne fera qu'enfoncer encore un peu plus le clou. C'est une tendance de fond massive et aucun acteur ne pourra y échapper. Ou alors il n'aura rien compris à la tendance actuelle.

 

Les projets qui ont réalisé les meilleures précommandes cette année sont les projets qui ont été financés par le public. Quand un jeu rassemble 250 précommandes en salon, c'est déjà une très jolie performance. En ligne, l'effet multiplicateur est tout autre et vous pouvez compter sans problème sur le double, voire très certainement dans les mois à venir des chiffres atteignant les 1000 ou 2000 boîtes précommandées avant même le lancement en fabrication ! C'est dire la différence de potentiel !

 

La fin des salons...

De toutes les manières, la tendance est à la disparation des salons. Ne nous voilons pas la face : tout s'explique ! Paris n'a déjà plus de salon dédié aux jeux de société et les considérations économiques auront raison des rares salons qui ne réagissent pas et ne font pas une véritable refonte de leur organisation. En France, le schéma Perdant-Perdant est arrivé à son terme : les organisateurs de salon perdent de l'argent, les éditeurs présents perdent aussi de l'argent, les visiteurs qui viennent ne consomment rien sur place et pour certains salons la zone de chalandise n'est tout simplement pas consommatrice de jeux tout court...Bref, à l'heure de la Crise tout ceci est désormais fini et ce n'est pas l'investissement pour l'image qui pourra compenser et garder le dessus. Cela va un temps de n'être présent à un salon que pour faire comme les copains. Si les chiffres de ventes ne sont pas là, cela ne sert strictement à rien de faire un salon, en dehors de perdre de l'argent...et du coup de ne plus pouvoir sortir de nouveautés comme on le souhaiterait (ce qui fait vivre une maison d'édition). La situation de 2012 s'explique donc tout simplement.

 

Tout naturellement, c'est donc en ligne que tout va désormais se passer !

Tout va plus vite en ligne. On peut avoir accès à des informations privilégiées, communiquer avec les porteurs de projet et surtout : il ne faut plus attendre un seul créneau temporel dans l'année pour sortir son jeu ! Tout peut se faire plus rapidement et à n'importe quel moment de l'année !

 

Bref, 2012 aura été une année de transition. L'année n'est pas encore finie mais la tendance est très claire pour les connaisseurs. Il faudrait s'aveugler pour ne pas voir ce qu'il est en train d'arriver...C'est en ligne qu'on retrouve le prochain jeu 2013 !

 

Finissons sur des sorties sympas justement : "Empathy" sort aujourd'hui officiellement sur les étals. Voici un cas concret de ce que le Crowdfunding permet de faire émerger. A vous de juger :

 

empathy pepitesludiques

Empathy(Packaging)

Partager cet article

Repost 0
Published by Pépites Ludiques

Présentation

  • : Pépites Ludiques !
  • Pépites Ludiques !
  • : News 100% Ludiques ! Ce blog a été fondé et est modéré par le fondateur de Witty Editions, maison d'édition communautaire qui édite la plateforme participative Mywittygames.com
  • Contact

Articles Les + Consultés

  • Les 10 principales difficultés pour réussir à éditer son jeu de société...
    J'ai pour ma part édité 9 jeux de société... ...et réalisé à 9 reprises le process d'édition d'une nouvelle création ludique. Ce fut des expériences à la fois similaires sur certaines étapes mais également quelques surprises inévitables. En lisant cet...
  • Commandez le livre "Tous les secrets de l'industrie du jeu de société" !
    Vous avez envie de tout connaître sur l'industrie des jeux de société en France ? Avec cet ouvrage de 300 pages vous connaîtrez tous les secrets cachés de cette industrie qui se dissimule derrière quelques acteurs qui monopolisent 100% du secteur. Apprenez...
  • Créer un jeu de société et le faire éditer
    Beaucoup de gens se lancent dans la création de jeux de société. Au départ sans objectif précis. Juste l'envie de se faire plaisir et/ou de créer le jeu de ses rêves. On le sait : les joueurs aiment à créer leurs propres règles du jeu. C'est une forme...
  • Auto-éditer son jeu de société ?
    C'est une question récurrente au détour des discussions avec des passionnés sur les salons ou lors du "Off" de Cannes. De plus, c'est un sujet qui m'a moi-même déjà titillé il y a maintenant un peu plus d'un an. J'avais à l'époque fait des demandes de...
  • Du prototype au jeu de société édité
    Que de chemin parcouru entre l'idée d'un jeu de société et le jeu final ! Tous les auteurs vous le confirmeront : l'édition d'un jeu de société est très souvent un chemin de croix ! Entre les premiers tests, les ajustements de règles, les nouveaux tests,...

Interviews Et Classement Des Meilleures Pépites Ludiques. Cliquez Ici !