Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 11:43

Ice3(500)Le secteur des Jeux de Société fut le seul secteur de l’univers des jouets à connaître une croissance en 2009, en plein cœur de la crise économique et sur fond de fort déclin du secteur des jeux vidéo. L’adaptation récente du célèbre jeu online « Angry Birds », bien connu des fans de l’Apple Store, dans le format des jeux de société en est la meilleure preuve : les éditeurs de jeux vidéos ont compris que la niche des jeux de société n’était  pas la niche qu’ils imaginaient il y a encore 10 ans.

 

Le secteur des jeux de société a connu une vraie révolution ces 5 dernières années, notamment grâce aux jeux dit « Modernes ». Fort d’une croissance régulière et d’un réseau de boutiques spécialisées dynamiques et réactives, le secteur des jeux de société connaît de beaux jours. Et n’en déplaisent à nos voisins Allemands, leaders dans ce domaine avec un marché quatre fois plus important en termes de chiffres d’affaires que le marché français déjà très dynamique, il s’agit bien d’une société française, Asmodee, qui domine désormais l’univers Européen de la distribution de jeux de société. Après l’entrée à son capital du fonds Montefiore Investment et l’instauration d’une stratégie de développement à l’international symbolisée notamment par le rachat d’Esdevium, le leader de la distribution en Angleterre, Asmodee asseoit définitivement son statut de Leader Français et peut partir à la conquête du géant Allemand Ravensburger.

 

Le célèbre prix Allemand « Spiel des Jahres » a d’ailleurs été remporté par un jeu français l’année dernière, « Dixit » des éditions Libellud. Ce jeu a connu un démarrage record en France avec plus de 60 000 unités vendues en quelques mois. Distribué en France par la société très dynamique « Paille Editions », et repris par Asmodee à l’international suite au Prix remporté en Allemagne, le jeu s’est vendu à 300 000 unités l’année dernière rien que sur l’Allemagne ! C’est dire que les médias généralistes râtent quelque chose en ne parlant que très rarement de ces jeux qui ravissent pourtant les trentenaires. La petite piqûre de rappel aux moments des fêtes de fin d’année n’est pourtant pas suffisante pour couvrir un secteur aussi dynamique où le nombre de sorties annuelles avoisine les 500 rien qu’en France.

 

Le dernier exemple en date de « Buzz » généré par un jeu de société est le jeu « Plan Social », construit autour d’une mécanique de type défausse de cartes, il a fait parlé de lui par son thème sulfureux (licencier des femmes enceintes). Tous les médias se sont rués sur le jeu non pas pour sa mécanique, mais pour son thème. Il s’agit du même syndrome que dans l’univers de la Bande-Dessinée où malheureusement le talent des artistes passe bien souvent derrière les besoins des médias d’accompagner leurs articles de fond de supports commerciaux justifiant le bien-fondé de leurs articles, au détriment d’un véritable article évoquant le parcours de son auteur et la raison d’être du projet. Le secteur des Bandes-Dessinées reste tout de même plus suivi médiatiquement que celui des jeux de société car l’image passe plus facilement que le plaisir de la convivialité autour d’une table, difficilement restranscriptible dans un journal. Des vidéos de parties endiablées pourraient en revanche être plus faciles à diffuser sur des médias télévisuels.

 

jeu-ice3-600x147

 

Le secteur des jeux de société en France c’est 12 millions de boîtes vendues, dont 2,5 millions de boîtes de jeux dits « Modernes ». Parmi les principaux distributeurs de jeux modernes, on retrouve bien entendu Asmodee (environ 60% de parts de marché), suivi de Gigamic, Iello, Paille Editions et Millenium. Avec un prix moyen de 20 euros, le jeu de société représente en France un chiffre d’affaires cumulé de 240 millions d’euros sur l’année dernière, dont 50 millions d’euros pour les jeux de société dits modernes, segment en forte croissance. Les « Monopoly » ,"Bonne Paie", « Cluedo » et autres « Risk » trustent donc encore les linéaires des grandes surfaces à Noël et le grand public n’a pas encore eu le plaisir de découvrir ces fameux jeux qui animent les soirées des trentenaires les samedis soirs comme les Loups Garous de Thiercelieux, Time’s Up, Dixit et bien d’autres. Le « Jungle Speed » a réussi à percer cet univers de la grande distribution peu enclin aux nouveautés et affiche des ventes de plus de 200 000 unités par an. C’est un vrai succès qui a été permis grâce au bouche à oreille initié à ses débuts par les passionnés et dans les bars où il était présenté lors des soirées-jeux.

 

Il n’est donc plus rare de voir des jeux de société se vendre à plus de 10 000 exemplaires sur la première année de commercialisation et ce uniquement grâce au réseau des 400 boutiques spécialisées implantées en France et l’univers des jeux de société n’a donc rien à envier au secteur de la Bande-Dessinée où il y a plus de 5000 sorties par an avec un chiffre moyen de vente de 3000 unités. Dans les jeux de société, ce chiffre moyen s’établit au dessus et se rapproche peu à peu du chiffre des 5000.

 

Et les passionnés du jeu de société ? Combien s’ont-ils en France ? Pour mener à bien cette étude, prenons tout d’abord les deux principaux sites parlant de jeux de société : Tric Trac et Jeux sur Un plateau. Le premier affiche plus de 14 000 membres à son forum, très actif, et le second affiche plus de 16 000 membres sur sa page d’accueil. Il s’agit ici du cercle des joueurs très réguliers et qui viennent s’informer de toutes les sorties sur les étals. On peut d’ailleurs préciser que selon l’institut Nielsen/Netrating, Tric Trac détient la première place des sites  francophones d’information en temps moyen par internaute avec plus de 38 minutes et 40 secondes et deuxième en nombre de sessions avec 7,44. On peut donc considérer que le noyau dur de passionnés de jeux de société est d’environ 20 000 personnes en France, auxquelles s’ajoutent toutes les personnes qui jouent régulièrement, ce qui porte le total à plus de 100 000 joueurs passionnés (hors grand public). Le dernier Festival International des Jeux de Cannes ne démentira d’ailleurs pas ces chiffres puisqu’il a affiché un trafic record de plus de 175 000 personnes sur trois jours le mois dernier, avec plus de 5000 passionnés ayant participé au « Off » les soirs, pour découvrir les nouveautés et prototypes des quelques 500 tables disposées dans cet immense hall côtoyant le Festival grand public.

 

Un jeu de société acheté par foyer et par an ! Voici la statistique officielle du secteur des jeux de société en France ! Impressionnant, non ! Le jeu de société s’affiche comme le produit anti-crise par excellence de par son prix et de par sa convivialité. Les mères de famille se désespérant de voir leurs enfants pendus devant leurs écrans de télévision n’hésitent plus à franchir le cap de l’achat de nouveaux jeux pour rassembler leurs enfants autour d’une table ou pour leur proposer un loisir plus collectif. Rien de tel qu’une bonne après-midi, un mercredi, avec 5 amis autour d’une table pour s’affronter et se bluffer dans la bonne humeur !

 

Les trentenaires ont bien compris cela et ont fait le succès de nombreux jeux « Apéro » lors de leurs soirées entre amis les samedis soirs. La tendance pour les plus gros jeux revient peu à peu, dans le prolongement de cette croissance que connaît le secteur des jeux de société dits « modernes ».

 

Le nombre d’auteurs de jeux de société est d’ailleurs en très forte croissance. Plus de 500 sorties en France, et souvent avec des duos d’auteurs. Le poids des géants Allemands de la création s’amoindrit et on retrouve toute une nouvelle vague d’auteurs qui bien souvent publie leur jeu pour la première fois. Qui n’a pas déjà entendu un ami ou une connaissance dire « Je viens d’inventer un jeu et j’aimerais bien te le présenter ». Cette activité de création ludique est dans les gênes même des joueurs qui réinventent des règles de jeu à loisir (Combien de variantes possèdent le Monopoly ou le célèbre jeu du « Trou du Cul »…) et finissent par rêver de sortir leur propre jeu un de ces jours ou de participer à des Concours de Création comme le célèbre Concours de la Ludothèque de Boulogne Billancourt où plus d’une centaine de jeux vient s’affronter chaque année pour remporter la célèbre pastille jaune. Cette activité créatrice concerne plusieurs milliers de personnes rien qu’en France où le nombre des associations de jeux explosent, accompagné par un nombre croissant de Ludothèques, lui aussi en forte hausse (plus de 1400 à ce jour). On peut retrouver ces passionnés parmi les plus de 5000 visiteurs du « Off » de Cannes.

 

En parallèle, il est devenu très tendance pour les Mairies de proposer à leurs concitoyens la création d’une ludothèque. Le jeu de société est un loisir à la fois collectif, peu cher, et diablement prenant. Le meilleur exemple est la ludothèque ultra-moderne d’Issy les Moulineaux. Les visiteurs qui ont déjà pu s’y rendre sauront de quoi je parle. C’est un espace à la pointe des nouveautés ludiques et qui prouve bien tout le dynamisme de ce secteur.

 

Et l’international ? L’un des principaux sites dédié à l’univers des jeux de société qui s’appelle Boardgamegeek revendique plus de 250 000 membres. Cette gigantesque base de données au look austère est une véritable pépite d’informations, principalement en Anglais. On y retrouve toutes les nouvelles parutions, les notations des passionnés ainsi que des fils de discussion très animés sur le forum. Il existe de nombreux sites généralement en langues locales et le marché est plutôt morcelé. Mais Boardgamegeek possède aux yeux des passionnés le statut de lieu incontournable pour dénicher des informations et des conseils précis de la part d’autres passionnés des jeux de société. Avec plus de 6 millions de pages vues par mois, c’est une véritable réussite qui peut se targuer d’être le lieu rassembleur de tous les « Core-Gamers » de l’univers international des jeux de société.

 

Comme vous pouvez le voir au travers de ces chiffres, le marché des jeux de société est loin d’être la niche ultra-fermée et confidentielle dont les médias font généralement le relais. Certes, il sera difficile de faire oublier le Monopoly qui, du haut de ses 75 ans et de ses plus de 200 millions de boîtes vendues, trône dans toutes les bibliothèques de nos chères maisons. Il s’agit bien de la preuve que le jeu de société est un produit grand public mais qui est malheureusement mal compris pour le moment de la part de la Grande Distribution qui ne fait pas de réels efforts pour mettre en avant d’autres jeux plus modernes.

 

Le jeu de société est un secteur dynamique et seul l’intérêt de médias grand public peut inverser la donne en lui donnant une plus grande place soit dans ses pages (avec la création de rubriques dédiées aux nouveautés sur les étals) soit dans ses émissions. On voit très souvent des reportages sur les adolescents accros aux jeux vidéos, mais aucun reportage digne de ce nom n’est venu s’intéresser au potentiel des jeux de société, même pour les adolescents. Et pourtant il y en aurait des vertus à démontrer ! On retrouve même de plus en plus de soirées rencontres-jeux dans les grandes villes, tendance qui prend le relais du concept du speed-dating en déclin car ne proposant finalement pas d'activité concrète pour se découvrir.

 

L’arrivée de l’Ipad et les adaptations de jeux de société sur supports numériques sont une première étape intéressante et l’arrivée de la future table tactile Microsoft « Surface » viendra certainement apporter la preuve du retour en force des jeux de société, car pour le coup il y aura un vrai potentiel à jouer tous ensemble autour d’une table et les jeux vidéos auront beaucoup moins d’intérêt sur ce type de support horizontal.

 

Plus de 100 000 passionnés en France, raisonnablement au moins 4 fois plus en Allemagne et des pays nordiques où le jeu de société est aussi une institution pour faire passer les longues soirées d’hiver. On peut raisonnablement penser qu’il y a plusieurs millions de passionnés de jeux de société dits modernes en Europe. Et les médias généralistes dans tout cela, quand en parlent-ils ?

 

 

Vous avez aimé cet article ?

Vous aimerez très certainement les 8 articles suivants :

1-Créer une maquette de jeu de société : cliquez ici !

2- Les chiffres du marché des jeux de société : cliquez ici !

3- Créer un jeu de société et le faire éditer : cliquez ici !

4- Créer un jeu de société : les 10 erreurs à éviter ! cliquez ici !

5- Auto-éditer un jeu de société : cliquez ici !

6- Du prototype au jeu de société édité : cliquez ici ! 

7- L'Etude complète sur le secteur des Jeux et Jouets avec tous les chiffres : cliquez ici ! 

8- Découvrez le livre 'Tous les secrets de l'industrie du jeu de société" : cliquez ici !

 

Envie d'en savoir plus sur l'univers de la conception des jeux de société ?

 

Découvrez le livre de 300 pages intitulé "Tous les secrets de l'industrie du jeu de société" à tarif unique et exclusif sur Pépites Ludiques.com de 29,90€ TTC (Règlement par chèque et facture disponible)

 

Si vous êtes un futur auteur ou un jeune auteur qui se micro-édite seul, ce livre vous permettra d'avancer dans vos démarches en obtenant des informations concrètes pour vos futures démarches. Il a été rédigé par moi-même, fondateur de ce blog et fondateur de la maison d'édition Witty Editions. J'ai édité 9 jeux au total, pour information.

 

En contenu exclusif, vous y découvrirez tous l'envers du écor de cette industrie si particulière, trustée par quelques acteurs. Des révélations chocs !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick

Présentation

  • : Pépites Ludiques !
  • Pépites Ludiques !
  • : News 100% Ludiques ! Ce blog a été fondé et est modéré par le fondateur de Witty Editions, maison d'édition communautaire qui édite la plateforme participative Mywittygames.com
  • Contact

Articles Les + Consultés

  • Les 10 principales difficultés pour réussir à éditer son jeu de société...
    J'ai pour ma part édité 9 jeux de société... ...et réalisé à 9 reprises le process d'édition d'une nouvelle création ludique. Ce fut des expériences à la fois similaires sur certaines étapes mais également quelques surprises inévitables. En lisant cet...
  • Commandez le livre "Tous les secrets de l'industrie du jeu de société" !
    Vous avez envie de tout connaître sur l'industrie des jeux de société en France ? Avec cet ouvrage de 300 pages vous connaîtrez tous les secrets cachés de cette industrie qui se dissimule derrière quelques acteurs qui monopolisent 100% du secteur. Apprenez...
  • Créer un jeu de société et le faire éditer
    Beaucoup de gens se lancent dans la création de jeux de société. Au départ sans objectif précis. Juste l'envie de se faire plaisir et/ou de créer le jeu de ses rêves. On le sait : les joueurs aiment à créer leurs propres règles du jeu. C'est une forme...
  • Auto-éditer son jeu de société ?
    C'est une question récurrente au détour des discussions avec des passionnés sur les salons ou lors du "Off" de Cannes. De plus, c'est un sujet qui m'a moi-même déjà titillé il y a maintenant un peu plus d'un an. J'avais à l'époque fait des demandes de...
  • Du prototype au jeu de société édité
    Que de chemin parcouru entre l'idée d'un jeu de société et le jeu final ! Tous les auteurs vous le confirmeront : l'édition d'un jeu de société est très souvent un chemin de croix ! Entre les premiers tests, les ajustements de règles, les nouveaux tests,...

Interviews Et Classement Des Meilleures Pépites Ludiques. Cliquez Ici !